FINANCER SA FORMATION

Partager cette actualité :

 

Les financements des formations sont variés et dépendent de votre statut. Vous trouverez ici quelques explications pour vous aider dans vos démarches. 

 

Pour les salariés

Le CPF

 

Le Compte Personnel de Formation permet d'acquérir des droits à la formation professionnelle mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Entré en vigueur le 1er janvier 2015, il suit chaque personne de son entrée dans la vie active jusqu'à sa retraite.  

Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures : 

  1. A hauteur de 500 euros par an, plafond de 5 000 euros. 
  2. A hauteur de 800 euros par an, plafond de 8000 euros, pour les moins qualifiés. 
    Vous cumulez désormais 500 € TTC (ou 800 € TTC) par an que vous pouvez utiliser en autonomie totale pour vous former aux domaines de votre choix.

Depuis le 21 novembre 2019, une nouvelle plateforme "MonCompteFormation" regroupe toutes les informations sur le compte CPF: montant disponible en euros (ou nombre d'heures pour les agents publics), offre de formations éligibles, par thématique, région …  
Cette plateforme est 100% digital et est accessible depuis un site internet unique : moncompteformation.gouv.fr ou via une application mobile, à télécharger sur l’App Store ou Google Play. 

Depuis 2020, la Caisse des dépôts et consignations assure la prise en charge des actions de formation en fonction du montant disponible sur le Compteur de la personne et en fonction des éventuels abondements possibles. 

Si vous optez pour une formation qui dépasse votre budget, il existe différents abondements possibles : 

  1. Vous-même en réglant directement sur la plateforme, 

  2. Votre entreprise (dans le cadre d’un accord collectif notamment) 

  3. Votre OPCO (Opérateur de Compétences) 

  4. Votre Région 

Ensuite, vous avez juste besoin de votre numéro de sécurité sociale et de créer un mot de passe, si ce n’est pas déjà fait. 

 

Quid des heures acquises avant 2019 ? 

Les heures inscrites sur le Compte Personnel de Formation au 31 décembre 2018 (y compris les heures DIF) sont converties en euros selon un taux défini par décret à 15 € de l'heure.  

Si vous n'avez pas reporté vos heures de DIF sur la plateforme, faites-le afin de ne pas perdre vos heures cumulées. Il est important de les reporter avant le 31décembre 2020, vous pourrez ensuite les utiliser au moment où votre projet de formation sera prêt. 

Comment retrouver vos heures DIF ? Elles étaient mentionnées sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015 ou encore sur une attestation spécifique délivrée par votre employeur en décembre 2014 ou janvier 2015. 

 

Quelles formations ? 

Vous pouvez utiliser votre CPF pour des aux formations qualifiantes ou certifiantes. 
NB.  

Sont éligibles au CPF, les formations qui aboutissent à : 

  1. un diplôme, un certificat de qualification professionnelle (CQP) ou bloc de compétences, inscrits au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) 
  2. une certification ou habilitation enregistrée dans le « répertoire spécifique des certifications et habilitations » (qui remplace l’Inventaire); 
  3. un bilan de compétences, une action de Validation des acquis de l’expérience (VAE), les permis B et poids lourd, une action d’accompagnement et de conseil destinée aux créateurs ou repreneurs d’entreprises ou une action liée à l’exercice de missions de bénévolat ou de volontariat. 

A noter, le CPF existe pour les salariés, y compris ceux en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, et jusqu’à leur départ en retraite ; les demandeurs d’emploi ; les jeunes sortis sans qualification du système scolaire ; les agents publics ; les travailleurs indépendants depuis 2018), professions libérales ou professions non salariées, et conjoints collaborateurs. 

Notre équipe est là pour vous accompagner dans vos démarches alors n’hésitez pas à nous contacter au 03 25 80 808 64 ? 

 

Le CPF de transition

Le CPF de transition professionnelle est un nouveau dispositif qui remplace le Congé individuel de formation (CIF) depuis le 1er janvier 2019. 
Le CPF de transition professionnelle permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation longue en vue de changer de métier ou de profession. Il vise à financer une action de formation certifiante. 

Vous pouvez bénéficier du CPF de transition selon certaines conditions. 

Il est accessible aux salariés en CDI, en CDD, aux démissionnaires pour reconversion et également aux intermittents et aux intérimaires (Ordonnance Coquille du 22 août 2019). Il est cependant soumis à des règles d’ancienneté : au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, dont douze mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs. 

Les formations éligibles sont les même que pour le CPF socle. Les candidats à un CPF de transition professionnelle peuvent bénéficier de l’accompagnement du Conseil en Evolution Professionnel (CEP) pour formaliser leur projet. Le CEP est délivré par cinq opérateurs habilités : Pôle emploi, l’Apec, les Cap emploi, les missions locales, les OPACIF (Fongecif, FAF TT, AFDAS) auxquels peuvent s’ajouter d'autres opérateurs, régionaux notamment. 

> Identifier votre conseiller en évolution professionnelle

Le financement est pris en charge par les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (CPIR). La Caisse des Dépôts et Consignations décrémente le compte CPF du bénéficiaire du montant des coûts pédagogiques.

 

Le Plan de Développement des Compétences 

Le Plan de Formation de l'Entreprise est remplacé par le Plan de Développement des Compétences. 
La réforme 2018 sur la "liberté de choisir son avenir professionnel" met l'accent sur la gestion des compétences. 

Votre entreprise assure toujours la formation de ses salariés afin de maintenir votre capacité à occuper votre poste. Votre employeur peut donc vous proposer des formations ou un financement pour tout ou partie de votre formation. 
La formation est à l'initiative de l'employeur et/ou du salarié. 

Seules les entreprises de moins de 50 salariés accèdent au financement du plan de développement des compétences.  

Une formation peut être financée en partie par votre employeur et en partie par vous grâce à votre Compte Personnel de Formation. 

 


 

Pour les demandeurs d'emploi

Dans le cadre du CPF, les demandeurs d'emploi cumulent désormais 800 € par an pour le compte de la formation professionnelle. 
Depuis le 1er janvier 2019, votre compte évalué en heure est désormais transformé en un portefeuille d'euros. 

 

Le Plan d'Investissement des Compétences (PIC) 

La ministre du travail Murielle Pénicaud et le premier ministre Edouard Philippe ont annoncé l'ambition de : 

  1. former plus d'1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et 1 million de jeunes éloignés du marché du travail 
  2. répondre aux besoins des métiers en tension 
  3. contribuer à la transformation des compétences 

L'effort sera réalisé sur 5 ans entre 2018 et 2022 avec un investissement global de 15 milliards d'euros. 

Les régions seront associées au déploiement du PIC. 

 

Le financement de votre formation par Pôle Emploi 

Plusieurs solutions pour vous former sont proposées par le Pôle Emploi. 

Si vous suivez une formation agréée par la région ou l’État, vous pouvez bénéficier d’une rémunération publique de stage. Votre conseiller à l’emploi peut vous aider à évaluer le montant de la rémunération qui varie selon certains critères à évaluer avec lui. 
 
Si vous suivez une formation dans le cadre de votre projet de retour à l’emploi et avec un financement de Pôle emploi, vous pouvez bénéficier d’une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE). 

Voici quelques modalités de formation et de financement : 

  1. Action de Formation Préalable au Recrutement - AFPR 
  2. Préparation Opérationnelle à l’emploi - POE 
  3. La préparation peut être collective (POEC) ou individuelle (POEI) 
  4. Action de Formation Collective - AFC 
  5. Aide individuelle à la Formation – AIF 
  6. Mobilisation du Compte Personnel de Formation – CPF 

Votre conseiller Pôle Emploi saura vous orienter en fonction de votre projet. 

 


 

Les OPCO

La réforme du secteur de la formation professionnelle initiée en 2018 a totalement redistribué les cartes tant au niveau des acteurs que du financement. Les Opérateurs de compétences (OPCO) ont ainsi remplacé les OPCA depuis le 1er avril 2019 tout assurant une continuité de service pour les entreprises et les personnes. 

 

Les missions des OPCO

Les OPCO assurent 3 missions principales : 

  1. Assurer le financement des formations en alternance ; 

  2. Assurer le financement du plan de développement des compétences et des services de proximité au profit des TPE-PME (<50 salariés) ; 

  3. Appuyer techniquement les branches sur les questions de GPEC, de niveaux de prises en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, de certification. 

 

Les formations financées par votre OPCO

Des partenariats sont mis en place avec certains OCPO. Ainsi, les entreprises peuvent bénéficier d’actions collectives, d’une prise en charge des formations pouvant aller jusqu’à 100 % pour une entreprise de moins de 50 salariés et de tarifs négociés pour les entreprises de plus de 50 salariés. 

  1. Opco Commerce (vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros…) 

  1. Atlas (assurances, banques, finances) 

  1. Santé (hospitalisation, établissements médico-sociaux…) 

  1. AFDAS (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication…) 

  1. Cohésion sociale (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi, régie de quartier, HLM,…) 

  1. Entreprises de proximité (artisanat, professions libérales…) 

  1. Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre (chaînes de restaurants, portage salariale, enseignement privé, restauration rapide, activité du déchet, travail temporaire…) 

  1. OCAPIAT (les entreprises et exploitations agricoles, les acteurs du territoire et les entreprises du secteur alimentaire…) 

  1. OPCO 2i (industrie, métallurgie, textile…) 

  1. Construction (bâtiment, travaux publics) 

  1. Mobilité (ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageur, tourisme…) 

 

Source : Par Centre Inffo – Le 01 avril 2019. 
 

La formation est un élément essentiel dans votre carrière et vie professionnelle. 

Elle vous permet de conserver votre employabilité et vous aide à grandir dans votre entreprise. 

Ne laissez pas vos compétences dormir et mettez-les à jour en vous formant régulièrement. 

Pour votre projet personnel ou pour les salariés de votre entreprise, nous répondons à vos questions et vous accompagnons dans vos projets de formation.